APPARTEMENTS AU NORDPARK, MAGDEBURG

Magdeburg
,
Allemagne

Photographe: Michael Zalewski (mizafo.de)

Après 71 ans, un projet phare sort de terre à Magdebourg

Le ‘Wohnhaus am Nordpark’ n’a rien d’un immeuble ordinaire, et son histoire n’y est pas étrangère. Elle débute à l’époque impériale, avec un grand magasin aux façades richement ornementées, typiques des immeubles de prestige de la période. Le 16 janvier 1945, l’un des bombardements les plus meurtriers de la Seconde Guerre mondiale le détruit entièrement. Il laisse à sa place – en plein centre-ville, dans le quartier de l’Alte Neustadt – une vaste dent creuse ; 70 ans plus tard, elle était encore béante. Ce n’est qu’en 2015 que Frank Rückriem, qui dirige la Stadtfelder Wohnungsbau­genossen­schaft (WBG), un bailleur associatif local, prend la situation en main : « Nous allons construire sur cet emplacement un immeuble résidentiel contemporain qui s’inscrira dans le périmètre de la Pfälzer Platz ».

L’ambition est forte, et l’appel aux compétences locales va de soi. Or celles-ci ne manquent pas à Magdebourg, et WBG s’assure le concours d’un cabinet d’architecture qui collectionne les distinctions et d’un poseur dont le savoir-faire est réputé dans toute l’Allemagne.

L’originalité par principe

« Un bâtiment est indissociable de son environnement spécifique », précise Sandra Oheim, la directrice du cabinet d’architecture arc architekturconzept à Magdebourg. « Par conséquent, chaque réalisation se doit d’être unique. C’est un aspect central de notre démarche. Mais l’originalité n’est pas tout : elle doit se traduire par un concept parfaitement abouti. En matière d’idées, le recyclage n’a pas sa place, même si nous exploitons d’éventuelles synergies entre les projets très divers sur lesquels nous travaillons. Cela étant, comme tout bâtiment est une réponse spécifique à une situation particulière, il exige toujours une réflexion neuve. C’est ce que les maîtres d’ouvrage attendent de nous – et le ‘Wohnhaus am Nordpark’ n’a pas fait exception ».

WBG souhaitait proposer à ses adhérents des logements abordables, mais sans compromis en matière de qualités esthétiques et fonctionnelles. En parallèle, il fallait que par son ambition, le nouveau bâtiment rende hommage au magnifique immeuble d’origine, fût-ce dans un registre très différent. Il s’agissait par conséquent de doter le ‘Wohnhaus am Nordpark’ d’une façade emblématique, afin qu’il enrichisse le paysage urbain de Magdebourg tout en devenant le fleuron du parc immobilier géré par WBG.

Sandra Oheim entre dans les détails : « Nous avons joué sur trois matériaux – enduit blanc, verre et stratifié compact HPL (High Pressure Laminate). Ni plus, ni moins : je suis une adepte de la réduction à l’essentiel. Sur le plan formel, nous avons combiné deux idées fortes qui déterminent la personnalité du bâtiment : une configuration en arc-de-cercle et des façades en 3D. Celles-ci sont animées par l’alternance de loggias en retrait et de volumes saillants. Cette plasticité très affirmée est encore accentuée par le choix des matériaux. Tous les appartements incluent une loggia. La plupart comportent également l’une des extensions en saillie du périmètre habitable que je viens d’évoquer. Pour accentuer l’animation des façades, ces extensions ont été habillées de panneaux Trespa® Meteon® dans une teinte très contrastée ».

   Apartments at the Nordpark, Magdeburg, Germany | Trespa® Meteon® Apartments at the Nordpark, Magdeburg, Germany | Trespa® Meteon®

Les panneaux Trespa® : une réponse idéale aux exigences du projet

Une caractéristique spécifique des produits Trespa® répondait tout particulièrement aux attentes de l’architecte – la flexibilité des panneaux, inhérente au stratifié compact. « Pour certains de nos projets, il advient que nous ayons recours à des parements en fibrociment. Mais ici, c’était hors de question. La partie du bâtiment qui fait face à la Pfälzer Platz est conçue comme une proue de navire. Compte-tenu de la courbure qui en résulte, seuls des panneaux capables d’épouser le galbe de la façade entraient en ligne de compte ».

Pour l’essentiel, le choix s’est porté sur des panneaux de façade Trespa® Meteon® ‘English Cherry’, un décor bois marron orangé. Ils sont complétés par des panneaux gris sombre, une teinte neutre qui prolonge latéralement les baies vitrées. « Nous utilisons régulièrement les panneaux Trespa® et la raison est simple : c’est un produit convaincant », souligne Sandra Oheim. « La durabilité des revêtements de façade Trespa® en stratifié compact est remarquable : même après de nombreuses années, l’aspect des panneaux reste quasiment inchangé. Par ailleurs, nous apprécions la multiplicité des décors proposés et les qualités esthétiques et tactiles des variantes de finition. À ce propos, je citerais une anecdote plutôt amusante. À un moment où le chantier touchait à sa fin et où la situation, compte tenu des délais à respecter, était plutôt tendue, nous nous sommes soudain rendus compte qu’une partie des panneaux Meteon® était introuvable. Il n’y avait qu’une explication possible : nous n’étions pas les seuls à apprécier les qualités du produit, et des amateurs inconnus s’étaient servis au passage ! Heureuse­ment, Trespa s’est avéré très réactif et nous a livré rapidement des panneaux de remplacement ».

Nous utilisons régulièrement les panneaux Trespa® et la raison est simple : c’est un produit convaincant. La durabilité des revêtements de façade Trespa® en stratifié compact est remarquable : même après de nombreuses années, l’aspect des panneaux reste quasiment inchangé ». Sandra Oheim, arc architekturconzept

Une compétence technique qui creuse l’écart

Jan Zenthöfer est le chef de projet de WF Bau, le poseur qui a assuré la pré­paration et la mise en place des façades ventilées. Il précise d’emblée : « Notre société est spécialisée dans les façades sophistiquées, et par conséquent, on nous confie souvent des projets hors standard. Notre positionnement sur ce créneau est d’autant plus crédible que nous n’avons rien à prouver en matière de réalisations complexes et exigeantes. Les compétences de WF Bau sont reconnues dans toute l’Allemagne – de Berlin jusqu’à Munich. Pour vous donner un exemple, j’ai fait récemment la navette pendant six mois entre Magdebourg et Fribourg-en-Brisgau, tout près de la frontière française, pour assurer la coordination d’un de nos projets ».

Il enchaîne : « WBG souhaitait faire du ‘Wohnhaus am Nordpark’ un mani­feste architectural, et l’équipe d’arc a sauté sur l’occasion pour concevoir un bâtiment qui casse les codes de l’habitat collectif. Dans le cadre d’une telle démarche, notre taille et notre savoir-faire sont des avantages décisifs : avec nos 30 collaborateurs, nous sommes en mesure d’offrir une prestation entièrement intégrée, depuis la conception d’une ossature spécifique jusqu’à la mise en place des panneaux sur site. Nous disposons en outre d’un atelier doté de machines à commande numérique à la pointe de la technique. Bref, nous étions parfaitement équipés pour réaliser et installer les façades ventilées du ‘Wohnhaus am Nordpark’ dans les meilleures conditions ». Jan Zenthöfer ajoute : « Nous avons assuré la mise à dimension et le perçage des panneaux en interne sur nos machines à commande numérique. En parallèle, nous sommes parvenus à minimiser les chutes en optimisant la découpe et en tirant le meilleur profit des quatre formats standard proposés par Trespa. Ce choix nous donne la souplesse nécessaire ; dans le cadre du projet, nous avons mis en œuvre trois des quatre variantes disponibles ».

« Le concept architectural nous a confronté à trois difficultés inhabituelles », souligne Jan Zenthöfer. « Tout d’abord, le calepinage des façades ventilées a exigé un soin particulier. Il fallait combiner des panneaux de tailles très différentes, et bombés pour certains. En sous-face, l’exercice était encore plus ardu, car en partie, les panneaux n’étaient pas rectangulaires, puisqu’ils devaient épouser la courbure des panneaux verticaux de la façade proprement dite. Pour atteindre la précision requise, nous avons réalisé des gabarits sur place. En reportant les contours en atelier, nous avons ensuite découpé les panneaux à l’unité pour parvenir à un ajustage irréprochable ».

Il poursuit : « Par ailleurs, nous avons eu recours à une ossature très spécifique. Il fallait notamment maintenir un rayon de courbure constant sur plusieurs étages tout en assurant les reprises de charge. Pour ce faire, nous avons mis en place une ossature courbe en profilés de section rectangulaire préformés en atelier. Ensuite, après avoir mis les panneaux sous tension sur l’ossature, nous les avons rivetés en place. Dans un tel cas, il faut réduire l’espacement des rivets pour compenser la tension du matériau ; c’est le genre de détail qui conditionne la tenue dans le temps d’une façade courbe habillée de panneaux en stratifié compact. Pour finir, nous avons dû également monter les panneaux en sous-face. Or ils étaient en partie de grandes dimensions, ce qui rendait l’opération potentiellement pénible. Dans un tel cas, poser des panneaux Trespa® Meteon® – qui ne pèsent que 8 kg/m² – est un avantage de poids au sens littéral du terme. Dans le cas de panneaux en fibrociment, cela aurait été une tâche herculéenne ! ».

Jan Zenthöfer résume : « Le projet s’est avéré vraiment gratifiant, d’autant plus que nous l’avons mené à bien à la satisfaction générale. Les panneaux de façade Trespa® sont beaux et durables. D’expérience, leurs qualités esthétiques restent inchangées même à long terme. De plus, le produit est particulière­ment résistant. Ici, ce n’était pas crucial, mais dans le cas d’une école, par exemple, c’est un point déterminant. Selon le projet, il nous arrive d’utiliser des panneaux composites en aluminium. Mais il suffit d’un bon coup de pied pour les déformer. Essayez de faire la même chose avec un panneau Trespa – vous vous ferez juste mal au pied, et le panneau ne bougera pas d’un millimètre. À propos, nous sommes en ce moment sur un nouveau projet qui sort vraiment de l’ordinaire avec Trespa. Mais pour l’instant, je ne peux pas vous en dire plus… ».

Les panneaux de façade Trespa® sont beaux et durables. D’expérience, leurs qualités esthétiques restent inchangées même à long terme. De plus, le produit est particulièrement résistant ». Jan Zenthöfer, WF Bau

         Apartments at the Nordpark, Magdeburg, Germany | Trespa® Meteon®  Apartments at the Nordpark, Magdeburg, Germany | Trespa® Meteon®  Apartments at the Nordpark, Magdeburg, Germany | Trespa® Meteon® 

Admirateurs inconnus ou jurys de concours d’architecture – Le ‘Wohnhaus am Nordpark’ réunit tous les suffrages

Pour conclure, Sandra Oheim décrit les réactions du public : « Cela nous a fait vraiment plaisir de voir comment le projet terminé a été perçu. Des inconnus enthousiastes nous ont abordés pour nous féliciter, et dans les milieux professionnels également, les réactions ont été très positives. À l’occasion des ‘Awards Deutscher Wohnungsbau 2019’, nous avons obtenu le premier prix dans la catégorie ‘Façades innovantes’. C’est l’actrice Barbara Schöneberger en personne qui nous a remis le trophée à Munich ! D’autre part, notre association professionnelle locale, le ‘Magdeburger Architekten- und Ingenieurverein’, nous a décerné le prix ‘Bauwerk des Jahres 2017’ ».

                                          a05.5.0 nw10 

 

Used Trespa products TRESPA® METEON®
Finition:
Satin
Systèmes de fixation mis en œuvre
Fixation visible
TS700 Visible fixing with rivets on a metal subframe

APPARTEMENTS AU NORDPARK, MAGDEBURG

Germany ,
Architecte
arc architekturconzept GmbH
Website
www.arc-architektur.de
Application
Façades
Segment de marché
Logements collectifs, logements résidentiels
Trespa product
TRESPA® METEON®
Année de construction
2017
Type de construction
New Construction
,
Magdeburg,
Germany

Sur la carte

52.142777350461, 11.646310852647